Amande

Thierry Klethi

Thierry Klethi

Régalez-vous avec de délicieuses recettes santé faites maison avec amour.

L’AMANDE

L’Amande est le fruit de l’amandier, d’une saveur douce ou amère, d’une forme oblongue, et enfermé dans une coque recouverte d’une écale verte. Amande douce. Amande amère. La coque d’une amande. Huile d’amande douce ou d’amandes douces. Du lait d’amande. Pâte d’amandes. Un gâteau d’amandes. Biscuit d’amandes amères. Amandes lissées, Dragées faites d’amandes couvertes de sucre. Amandes à la praline, amandes pralinées, ou Pralines, Amandes cuites dans du sucre brûlant.Par analogie, Des yeux en amande, En forme d’amande.Il se dit aussi de toute graine contenue dans un noyau. Casser un noyau de pêche pour en avoir l’amande. Les amandes d’abricots sont amères. Les principaux apports nutritionnels :
  • Bons gras – Acides gras insaturés fortement « anticholestérol », protecteurs pour le cœur.
  • Phytostérols – Les molécules végétales naturelles les plus anticholestérol connues à ce jour.
  • Fibres – Un record. Encore un atout anticholestérol.
  • Protéines végétales – Et un autre !
  • Magnésium – Antistress, anti-fringales, régulateur du métabolisme.
  • Vitamine E – Hyper-antioxydante, l’un des nutriments protecteurs n°1
  • Potassium – Exceptionnellement riche.
  • Fer – Un taux intéressant à condition de consommer en même temps de la viande ou des végétaux riches en vitamines C.
  • Zinc – Même remarque que pour le fer.
  • Quercétine et Kaempférol
 

La saison :

Tout le temps. Amandes fraîches : juillet/août (pendant 2 semaines). 

La conservation :

Dans une boite hermétique, dans le placard, au frais et au sec. 

La congélation :

Non, ça n’a pas de sens. 

Se mange cru :

Oui, bien sûr. 

Préparation :

Aucune : à la croque, accompagnée de quelques fruits séchés, c’est idéal. 

CAPITAL SANTE

Plus +

L’amande concentre un nombre étonnant de nutriments anticholestérol. Au point que les chercheurs l’ont surnommée « le mini Portfolio » à elle seule.Elle figure parmi les aliments les plus denses, c’est-à-dire ceux apportant le plus de fibres, minéraux, bons gras et autres nutriments protecteurs, utiles à l’organisme. L’inverse des horribles « calories vides » honnies des nutritionnistes.Mieux : parmi tous les membres de la grande et belle famille des noix, c’est la championne de la calorie pleine, c’est-à-dire celle qui apporte le plus de composés protecteurs par calorie.Contrairement aux idées reçues, même grignotée au quotidien, elle ne fait pas grossir : elle aide à rassasier, grâce à elle, on consomme moins de calories sur la journée.Les expériences montrent que lorsqu’on mange chaque jour quelques amandes, c’est l’ensemble de l’alimentation qui est amélioré. Peu d’autres aliments peuvent se targuer de cette performance…C’est une source de calcium et de vitamine E. Elle contient 21% de protéines, pas mal !Ses protéines calent fortement. Adieu grignotages et repas pantagruéliques.Ses fibres empêchent l’assimilation d’une partie des acides gras de l’amande, ce qui, du coup, abaisse notablement l’absorption calorique réelle de ce vénérable aliment.Ses « bons gras » sont bien plus faciles à mobiliser et à brûler par le corps que les « mauvais ».Les amandes diminuent l’impact glycémique d’un repas. Autrement dit, grignoter quelques amandes avec une salade, par exemple, aide à manger plutôt moins d’une manière générale. Youpi !L’amande est l’un des fruits oléagineux (c’est-à-dire dont on peut tirer une huile – à ne pas confondre avec les fruits secs type raisin) le plus intéressant. C’est aussi l’un des aliments les plus riches en vitamine E antioxydante.Ses graisses sont comparables à celles de l’huile d’olive. Elles font baisser le taux de « mauvais » cholestérol et maintiennent le taux de « bon ».Ses phytostérols empêchent l’absorption de cholestérol alimentaire, c’est pourquoi elle est recommandée aux individus ayant trop de cholestérol et qualifiés « d’hyper-absorbeurs ».Elle contient beaucoup de protéines, qui doivent être associées à des céréales pour être correctement assimilées (pâtes, riz, gâteau, etc.).Ses flavonoïdes, appelés quercétine, kaempférol, substances de couleur jaune pâle à la saveur amère, protégeraient de certains cancers, notamment de ceux du poumon et de la prostate.L’huile d’amande est très peu utilisée en nutrition. En revanche, elle est irremplaçable en application externe, pour l’élasticité de la peau.L’amande apporte des oméga 6. Sportifs, si vous avez tendance aux inflammations et que vous mangez des wagons d’amandes parce que c’est un snacking sain (ce qui est vrai), réduisez les doses. Sain ne veut pas dire parfait, la preuve. 

Moins –

Comme elle est très calorique, il faut en manger peu.Evitez les amandes blanchies (sans peau) car la plupart des fibres et des oligo-éléments sont contenus dans l’enveloppe. Vous perdriez notamment le cuivre et le manganèse.Au quotidien, abstenez-vous des amandes salées/grillées, hypersalées alors qu’elles contiennent naturellement peu de sodium.Extrêmement riche en acides gras fragiles, l’amande rancit relativement facilement et devient alors nocive. Ne conservez pas des sachets d’amandes pendant des mois, rangez-les au frais voire au réfrigérateur, dans un bocal. 

Astuce de pro

Les fruits dans les coquilles ne doivent pas faire de bruit lorsqu’on les secoue ni vous sembler légers.Si vous en avez la possibilité, dégustez des amandes (et noisettes) fraîches. Elles sont alors plus riches en eau, donc moins caloriques. Leur saison est courte, ne la ratez pas !Les amandes se grignotent telles quelles. Préférez toujours les fruits complets plutôt que ceux déjà épluchés. Cassez la coque vous-même : non seulement ce n’est pas bien compliqué mais, en plus, vous en mangerez moins.L’amande amère n’est pas comestible : elle contient du cyanure qui lui confère son odeur et sa saveur. En revanche, on l’utilise pour la fabrication de la liqueur « amaretto ».On retrouve les caractéristiques de l’amande dans les produits dérivés (pâte d’amande), mais ils sont souvent beaucoup plus riches en sucre. Dommage. En revanche, la purée d’amande pure et le lait d’amande sont hautement recommandables ; on les trouve surtout en magasin diététique.Pour ne pas détruire leurs acides gras lors de la cuisson, faites-les chauffer doucement pendant deux minutes à la poêle, sans matière grasse. Pas plus.Une amande craquante peut prendre la place du chocolat en fin de repas, servie avec le café.L’amande en poudre remplace facilement une partie de la farine dans vos recettes, la saveur en plus.L’amande est douce au toucher et craquante dans la bouche. Des sensations contrastées. Si vous ajoutez l’onctuosité d’un chocolat chaud dans lequel vous trempez une amande, c’est le paradis.Dans la série « originalité », glissez un peu d’amande hachées dans un yaourt nappé d’une cuillère de miel.Vous pouvez paner le poisson ou l’escalope avec une poudre d’amande qui croustille. Elle remplace avantageusement la panure classique. 

Quelques autres fruits oléagineux

Les fruits oléagineux, également appelés « fruits à écale » sont de véritables chefs-d’œuvre. Certes, noix, noisettes, noix de cajou, pistaches, amandes, noix du brésil et autres cacahuètes regorgent de graisse, c’est d’ailleurs là leur rôle : nous fournir de l’huile. Mais ils sont par ailleurs si extraordinaires qu’on leur pardonne tout. Bourrés de nutriments, ce sont des sources non négligeables de protéines. En ajouter chaque jour quelques-uns dans un plat est un très bon calcul, de même qu’en grignoter au goûter.
  • La cacahuète : un record en matière de protéines… et du coup, d’allergies. Malheureusement, pas mal de graisses aussi, bien que ce ne soit pas si phénoménal que l’on prétend – moins que dans les noisettes, les amandes et les pistaches. A condition, évidemment, de ne pas opter pour des cacahuètes « travaillées » (grillées/salées, etc.).
  • La noix.
  • La noisette : encore une source intéressante de protéines (14%). Et le profil nutritionnel de son huile est similaire à celui de l’huile d’olive. Un taux record de vitamine E en prime. Au total, une bonne note nutritionnelle.
  • La pistache : avec elles, on « grimpe » à 17% de protéines et, surprise, elles renferment aussi du fer, ce qui est peu courant pour un végétal. Méfiance : mieux vaut éviter les pistaches grillées et salées, bien moins recommandables, même s’il n’est pas si facile que ça d’en trouver « au naturel » décortiquées. Rabattez-vous sur des « normales », à dépiauter vous-même : c’est rigolo, on en mange moins machinalement que lorsqu’il n’y a qu’à plonger la main dans le ramequin.
  • La noix de coco : trop douce et suave, cette grosse noix, qui a su coloniser les terres en voyageant toute seule comme une grande, flottant sur les mers ! On la croque, mais on en fait aussi du lait (le lait de coco) et on consomme son eau (l’eau de coco). Quand on pense que c’est son jus naturel qui, en durcissant au fur et à mesure de sa maturité, devient la pulpe craquante et blanche que l’on mâche avec délice !
 

Recette

Compote sans sucre aux fruits secs
  • 1 pomme
  • 1 poire
  • 1 banane
  • 1 verre de jus de pamplemousse
  • 1 c. à c. de poudre de cannelle
  • 2 c. à s. d’amandes, pignons, noisettes, noix, pistaches* concassés
Epluchez les trois premiers fruits et coupez-les en morceaux. Mettez-les dans une petite casserole.Versez dessus le jus de pamplemousse. Saupoudrez de cannelle.Faites cuire tout doucement pendant 15 à 20 minutes.Servez encore tiède avec les fruits oléagineux répartis dessus ou sur les côtés.*Mélangez-les tous dans un grand bocal, vous n’aurez qu’à plonger votre cuillère dedans pour un cocktail maison toujours disponible. 

RÉGIME PORTFOLIO : L’ALIMENTATION ANTICHOLESTÉROL LA PLUS EFFICACE

Le régime portfolio est destiné à maîtriser le taux de cholestérol. L’idée de départ : s’appuyer sur un «portfolio» d’aliments anticholestérol connus. Les résultats des études scientifiques sont époustouflants : on obtient une baisse de cholestérol supérieure à celle que peuvent garantir les médicaments habituellement proposés pour cette indication (statines de première génération). Effets secondaires en moins, bien entendu. De plus, contrairement au traitement médical, le régime Portfolio améliore l’ensemble des paramètres protecteurs pour le cœur. Portfolio et traitement anticholestérol ne sont d’ailleurs pas incompatibles : de plus en plus, les médecins prescrivent conjointement les deux. 

ALIMENTS CONSEILLÉS

Uniquement (ou en majorité) des protéines végétales : légumes secs, céréales complètes et soja essentiellement.Beaucoup de fibres solubles : légumes secs (encore), avoine mais aussi tous les fruits et légumes, brocoli notamment.Amande : une bonne poignée chaque jour (sous diverses formes selon vos goûts : fruit entier, poudre d’amande, purée d’amande …).Noix.Aliments à base de soja (édamame, tofu, lait de soja, tempeh, « steak végétal » …).Avocat et huile d’olive.Avoine, son d‘avoine.Orge.Graines de lin.Poisson et produits de la mer (au naturel). 

Notre conseil en +

Pratiquez chaque jour une activité physique d’endurance (marche rapide, vélo, jogging, natation), à raison de 45 à 60 minutes.Voir « Régime Dash ». 

RÉGIME DASH : LE MEILLEUR RÉGIME SANTÉ DU MONDE !

Le régime Dash est élu depuis plusieurs années consécutives « meilleur régime du monde », Ce classement a été établi par les experts du magazine US News, chargés de classer ainsi chaque début d’année une trentaine de régimes (Weight Watchers. Dukan, IG. Méditerranéen. Paléo …). Il a aussi reçu deux autres récompenses : le meilleur régime sur la prévention de l’hypertension artérielle et le meilleur régime pour la prévention du diabète. Il s’agit aussi du régime le plus équilibré du monde : cette nouvelle alimentation n’interdit rien puisqu’il faut manger de tout pour être en bonne santé. On peut même être Dash et végétarien ou Dash et sans gluten sans lactose. En fait, c’est le 1er régime santé minceur du monde qui s’adapte à vous, et non le contraire… c’est l’une des raisons de son immense succès.Le régime Dash est adapté à toute la famille. On peut le suivre à partir de 2 ans : utile dans les familles à risque de surpoids ou diabète, pour protéger les enfants. Il est aussi adapté à l’appétit et au poids de chacun, car on module les portions. Il est agréable : on peut prévoir des collations, donc on n’a pas faim. Il est spécialement recommandé si vous êtes en surpoids, en situation de prédiabète ou de diabète (ou que vous avez des parents diabétiques), hypertendu et/ou cherchez à protéger votre cœur. Surtout si vous êtes cardiaques dans la famille. 

ALIMENTS CONSEILLÉS

Pas de plats préparés et le moins possible de produits industriels.Aucune boisson au goût sucré en bouche (soda, soda light, jus de fruits, sirop, eaux aromatisées …).Un rythme structuré : 3 repas par jour et pas de grignotage entre (SOS snacking = fruits frais, légumes crus ou noix/amandes).Pas ou peu d’alcool.Moins de sel, plus d’herbes aromatiques et d’épices.Pas de fast-food.Une cuisine « maison » à base de produits bruts, avec des produits frais ou surgelés, nature (un filet d’huile d’olive en guise de sauce). 

Composition nutritionnelle de 100 grammes d’amandes.

Calories (Energie, Règlement UE N° 1169/2011) : 631 kcalEau 2,6 grammesProtéines : 23,6 grammesGlucides : 5,6 grammes dont sucres 4 grammes et amidon 1,6 grammesFibres 7,6 grammesLipides : 52,9 grammesAcides Gras saturés : 4,27 grammesAcides Gras monoinsaturé : 35,3 grammesAcides Gras polyinsaturés : 10,5 grammesCholestérol : 1,19 milligrammesAcides organiques 0 grammes 

MINÉRAUX

Sodium : 1,61 milligrammesMagnésium 232 milligrammesPhosphore : 508 milligrammesPotassium : 860 milligrammesCalcium : 248 milligrammesManganèse : 2,32 milligrammesFer : 4,6 milligrammesCuivre : 1,07 milligrammeZinc : 3,29 milligrammesSélénium : 2,2 microgrammesIode : 2 microgrammes 

VITAMINES

Vitamine A : 0 microgrammeProvitamine A : 1 microgrammeVitamine D : 0 microgrammeVitamine E : 25 milligrammesVitamine C : 0,2 milligrammesVitamine B1 : 0.3 milligrammeVitamine B2 : 0,44 milligrammeVitamine B3 : 2,1 milligrammesVitamine B5 : 0,49 milligrammeVitamine B6 : 0,15 milligrammeVitamine B9 : 48 microgrammesVitamine B12 : 0 microgramme 

SOURCE :

             Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant  A très bientôt,Thierry KlethiLa santé en mangeant  
Vie pratique – Mes aliments – L’Amande 

L’AMANDE

 Bonjour à toutes et tous,Aujourd’hui, je vais vous présenter l’amande. Cette présentation se décomposera en plusieurs chapitres qui sont : Ses origines (histoire et/ou géographie), ses principales qualités (nutritionnelles et/ou de soins) et enfin comment la consommer.  Amandes - Bienfaits 

SES ORIGINES

Géographiques.

Les Amandiers sont originaires d’Iran ou de Palestine. Une localisation géographique précise n’a pas été validée, ce qui laisse la controverse débattre ardument sur le sujet. Quoi qu’il en soit, elle se répand ensuite rapidement vers l’Egypte, puis vers l’Europe. Où elle est cultivée dans le Sud de la France, mais également dans les autres pays du bassin méditerranéen.  L’Espagne est le principal producteur Européen, suivis de l’Italie et de la Grèce. 

Historiques.

L’amandier serait originaire du Proche et Moyen-Orient où elle était appréciée depuis la Haute Antiquité. Puis les Hébreux la transportent jusqu’en Egypte, ou elle insérée dans le pain qui était servis aux Pharaons, mais elle leurs permet également de réaliser des cosmétiques. Ensuite les Grecs l’ont adopté et l’on cultivée dans leur pays pour la consommer crue ou sous forme de lait. Puis au 5ème siècle les Romains l’ont découverte et ils l’implantèrent massivement dans la péninsule Italienne. Ils avaient une tradition, qui consistait à les lancer sur les mariés lors de la cérémonie pour favoriser leur fertilité. La tradition des dragées lors d’un mariage vient peut-être de là ? 😉Ensuite au 6ème siècle, sa culture se démocratise en France pour en réaliser du lait qui sers à préparer des potages et des entremets sucrés. Enfin au 18ème siècle, des pères franciscains venus d’Espagne l’ont introduit en Amérique du Nord. Aujourd’hui la Californie est le plus gros producteur d’amandes au monde, suivie de près par l’Espagne. 

Sa saison.

Sèche, tout le temps. Sinon les amandes fraîches, c’est en juillet et en août (pendant 2 semaines). 

SES PRINCIPALES QUALITÉS

Elle contient :

  Acides gras insaturés 

De bons acides gras.

Ses acides gras insaturés fortement « anti-cholestérol », protègent notre cœur.  Phytostérols 

Des phytostérols.

Les Amandes contiennent des phytostérols la plus grande quantité de molécules végétales naturelles anti-cholestérol, connues à ce jour dans un aliment.  Source de fibres 

Des fibres.

Elle contient énormément de fibres, ce qui est encore un formidable atout anti-cholestérol.  Protéines 

Des protéines végétales.

Les protéines sont encore une autre qualité anti-cholestérol !  Magnésium 

Du Magnésium.

Le magnésium est excellent contre le stress, les fringales et permet de réguler notre métabolisme.  Vitamine E 

Des Vitamines E.

Les vitamines E sont l’un des nutriments les plus protecteurs de notre organisme grâce à leurs qualités hyper-antioxydante. Et l’amande est une noix qui en contient le plus. 😉  Potassium 

Du Potassium.

Le potassium est exceptionnellement riche.  Fer 

Du Fer.

Elle contient  un taux intéressant de fer, à condition de consommer en même temps des aliments riches en vitamines C.  Zinc 

Du Zinc, de la Quercétine et du Kaempférol.

Concernant le Zinc, c’est comme pour le fer, il convient de les consommer en même temps que des aliments riches en vitamines C pour permettre une excellente assimilation de ses nutriments.  FODMAP 

Les amandes et les FODMAPs

Pour les intestins sensibles il convient d’être très prudent lors de la consommation d’amandes car elles contiennent une famille de FODMAPs. Ce sont les galacto-oligosaccharides ou GOS qui sont des chaînes courtes composés de glucose et de lactose.Cependant, le lait d’amande ne pose aucuns problèmes de digestion. Même pour les côlons très sensibles. 

Elle permet :

De réduire le taux de mauvais cholestérol

L’amande concentre un nombre étonnant de nutriments anticholestérol. De plus, ses graisses sont comparables à celles de l’huile d’olive. Elles font baisser le taux de « mauvais » cholestérol et maintiennent le taux du « bon ».Ses phytostérols empêchent l’absorption du cholestérol alimentaire, c’est pourquoi je la recommande aux individus qui ont trop de cholestérol. 

De renforcer l’organisme grâce à ses nombreux composés protecteurs.

Elle figure parmi les aliments les plus denses, c’est-à-dire ceux qui concentrent le plus de fibres, de minéraux, de bons acides gras et bien d’autres nutriments protecteurs qui sont utiles à l’organisme.Parmi la grande famille des noix, l’amande apporte le plus de composés protecteurs par calorie. C’est donc elle la championne des noix. 😊 

De limiter l’impact glycémique des repas.

Contrairement aux idées reçues, on peut en manger tous les jours, sans inquiétude de prendre des kilos. 😉

On mange moins, sans sensation de faim.

En effet, grâce aux nombreuses protéines qu’elle contient, sa consommation, accélère la venue de la sensation de satiété, qui perdure durant des heures. De ce fait, les repas sont moins copieux et nous ne sommes pas tenté de grignoter entre les repas. Ce qui nous permet de consommer moins de calories sur la journée. …

Elle capte et élimine une partie des graisses de nos repas.

Ses nombreuses fibres améliorent le transit intestinal. Ainsi qu’elles absorbent et bloquent une partie des graisses, qui seront éliminée naturellement dans les sels. Ce qui réduit notablement les quantités assimilées et abaisse le nombre de calorie absorbées. De plus, ses « bons acides gras » sont bien plus faciles à mobiliser et à brûler par le corps que les « mauvais ».

Conclusion.

Les amandes diminuent l’impact glycémique d’un repas. En d’autres mots, si on grignote quelques amandes avec une salade. Elles vont nous aider à moins manger. Suuuper ! 

De limiter l’oxydation des cellules.

L’amande est l’un des fruits oléagineux (dont on peut tirer une huile), à ne pas confondre avec les fruits secs comme les raisins. Qui est le plus riche en vitamine E antioxydante

De renouveler nos cellules.

Elle contient beaucoup de protéines, qui participent au renouvellement des tissus musculaires. Mais aussi des cheveux, des ongles, des poils, ainsi que des os, de la peau, etc. Les protéines interviennent également au niveau de la formation des enzymes digestives, de l’hémoglobine, des hormones et des anticorps de notre système immunitaire.Pour améliorer l’assimilation de ses protéines, il convient d’associer la consommation de céréales telles que des pâtes, du riz, du gâteau, etc. 

De limiter les risques de développer un cancer.

Ses flavonoïdes qui sont appelés quercétine et kaempférol, protégeraient de certains cancers, notamment de ceux du poumon et de la prostate. Ils sont de couleur jaune pâle et ont une saveur amère. 

De soigner la peau.

L’huile d’amande est très peu utilisée en nutrition. En revanche, elle est irremplaçable en application externe, pour l’élasticité de la peau. 

De renforcer le système cardio-vasculaire.

L’amande apporte des oméga 6 qui renforcent le système cardio-vasculaire.  Attention ! 

ATTENTION !

Car ses Oméga 6 qui sont indispensable pour le développement de notre système immunitaire, de l’intégrité de notre épiderme et qui permet de renforcer notre système cardio-vasculaire, sont en excès par rapport aux Oméga 3 apportés. De ce fait, cela génère un déséquilibre qui favorise les inflammations. Par conséquent, si vous des prédispositions à développer des inflammations, ne consommez pas de grandes quantités d’amandes.Manger des amandes, c’est sain, mais il convient de limiter les doses. Sain ne veut pas dire parfait. 😉  Amandes  

COMMENT LA CHOISIR ET LA CONSERVER ?

La Choisir.

Choix des graines d’amandes

Les fruits dans les coquilles ne doivent pas faire de bruit lorsqu’on les secoue ni vous sembler légers. 

Les amandes fraîches

Si vous en avez la possibilité, dégustez des amandes fraîches. Elles sont alors plus riches en eau, donc moins caloriques. Mais leur saison est très courte, ne la ratez pas ! ☹ 

Achetez les amandes entières

Les amandes se grignotent telles quelles. Préférez toujours les fruits complets plutôt que ceux déjà épluchés. Cassez la coque vous-même, car non seulement ce n’est pas bien compliqué mais en plus, vous en mangerez moins. 😊  Attention ! 

ATTENTION !

L’amande amère est toxique.

L’amande amère n’est pas comestible, car elle contient du cyanure qui lui confère son odeur et sa saveur. En revanche, on l’utilise pour la fabrication de la liqueur « amaretto ».  Attention ! 

ATTENTION !

Évitez les amandes blanchies

Évitez les amandes blanchies (sans peau) car la plupart des fibres et des oligo-éléments sont contenus dans l’enveloppe. Vous perdriez notamment le cuivre et le manganèse.  Attention ! 

ATTENTION !

Évitez également les amandes grillées ou salées

Au quotidien, abstenez-vous des amandes salées/grillées, hyper salées alors qu’elles contiennent naturellement peu de sodium.  Attention ! 

ATTENTION !

Les produits à base d’amande

On retrouve les caractéristiques de l’amande dans les produits dérivés (pâte d’amande), mais ils sont souvent beaucoup plus riches en sucre. Dommage. En revanche, la purée d’amande pure et le lait d’amande sont hautement recommandables. On les trouve surtout en magasin diététique. 

La Conserver.

Au réfrigérateur :

Non, mais dans une boite hermétique, dans le placard, au frais et au sec. 

Au congélateur :

Non, ça n’a pas de sens. 

Attention !

Extrêmement riche en acides gras fragiles, l’amande rancit relativement facilement et devient alors nocive. Ne la conservez pas dans des sachets pendant des mois, rangez-les au frais voire au réfrigérateur, dans un bocal.  Amande 

COMMENT LA CONSOMMER

Cru.

Oui, bien sûr. A la croque, accompagnée de quelques fruits séchés, c’est idéal. 😊 

Cuite

Pour ne pas détruire leurs acides gras lors de la cuisson, faites-les chauffer doucement pendant deux minutes à la poêle, sans matière grasse. Pas plus. 

Sèche

Oui, sèche et réduite en poudre pour panner des aliments ou pour remplacer la farine. 

Pour panner les aliments.

Vous pouvez paner le poisson ou l’escalope avec une poudre d’amande qui croustille. Elle remplace avantageusement la panure classique. 

Pour remplacer la farine.

L’amande en poudre remplace facilement une partie de la farine dans vos recettes, la saveur en plus.  Lait d'amande et ingrédients 

En jus

OUUIII, j’adore mon lait d’amande maison 😊, presque autant que mon lait de coco fraiches biologiques. Pour l’obtenir, il me suffit de mixer la chair des amandes qui ont trempés avec un peu d’eau de qualité. Ensuite, je le filtre avec un sac. Puis j’y ajoute un peu de miel non chauffé et c’est un pur délice. MIAMMMPour plus de précisons concernant cette recette, cliquez ici pour accéder directement à la publication dédiée. 

Comment accommoder l’amande ?

Comme succédané du chocolat

Une amande craquante peut se substituer à du chocolat en fin de repas et être servie avec le café. 

Avec du chocolat

L’amande est douce au toucher et craquante dans la bouche. Des sensations contrastées. Si vous ajoutez l’onctuosité d’un chocolat chaud dans lequel vous trempez une amande, c’est le paradis. 

Avec un yaourt

Dans la série « originalité », glissez un peu d’amande hachées dans un yaourt nappé d’une cuillère de miel.  Attention ! 

ATTENTION !

Quantité et fréquence

Malgré ses qualités diététiques cités ci-dessus, elle est néanmoins très calorique et peut favoriser les inflammations. Il convient donc de ne pas trop en manger sur une journée (5 amandes, c’est parfait et 10 doit être notre limite haute). Il est cependant sain et recommandé d’en manger peu mais régulièrement chaque jour. 😉 

MES BONUS : UNE PETITE RECETTE RAPIDE ET FACILE ET UN REGIME ANTICHOLESTEROL.

 

Une compote sans sucre aux fruits secs

2 personnes

 

Pour 2 personnes.

  5 minutes 

Préparation 5 minutes.

  Attendre 15 minutes 

Cuisson 15 minutes.

  Compote sans sucre aux fruits secs 

Ingrédients :

Une pommeAinsi qu’une poireEt une bananeUn verre de jus de pamplemousseDeux cuillères à soupe d’amandes, pignons, noisettes, noix, pistaches concassésUne cuillère à café de poudre de cannelle 

Préparation :

J’épluche les trois premiers fruits. Compote sans sucre aux fruits secs Puis, je les coupe en morceaux.Je les mets dans une petite casserole.Puis, je les recouvre avec le jus de pamplemousse.Et je saupoudre avec la cannelle. Compote sans sucre aux fruits secs Je fais cuire le tout doucement pendant 15 à 20 minutes. Compote sans sucre aux fruits secs Puis, je sers encore tiède avec les fruits d’oléagineux parsemés au-dessus ou répartis sur les côtés. 

MA TOUCHE PERSONNELLE

 Compote sans sucre aux fruits secs Mélangez-le tout dans un grand bocal, vous n’aurez qu’à y plonger votre cuillère pour un cocktail maison toujours disponible. 😉 

RÉGIME ANTI-CHOLESTEROL.

L’alimentation anti-cholestérol la plus efficace.

C’est quoi ?

Le régime anticholestérol, comme son nom l’indique est destiné à maîtriser le taux de cholestérol. L’idée de départ est de s’appuyer sur une liste d’aliments anticholestérol connus. 

Les résultats.

Les résultats des études scientifiques sont époustouflants : on obtient une baisse de cholestérol supérieure à celle que peuvent garantir les médicaments habituellement proposés pour cette indication (statines de première génération). Sans les effets secondaires, bien entendu. 😉De plus, contrairement au traitement médical, ce régime améliore l’ensemble des paramètres protecteurs pour le cœur. Ce régime et un traitement anticholestérol classique ne sont d’ailleurs pas incompatibles : de plus en plus, les médecins prescrivent conjointement les deux. 

Les aliments conseillés sont :

Protéines

 

Des protéines végétales.

Uniquement (ou en majorité) des protéines végétales, tels que les légumes secs, les céréales complètes et le soja.  Source de fibres 

Des fibres solubles.

Beaucoup de fibres solubles (facilement assimilables) constituées de légumes secs (encore) et d’avoine. Mais aussi de tous les autres fruits et légumes, comme par exemple le brocoli.  Amande 

Des amandes

Une bonne poignée d’amandes chaque jour (sous diverses formes selon vos goûts : fruit entier, poudre d’amande, purée d’amande …).  Noix de Grenoble 

Des noix.

  Soja 

Ainsi que des aliments contenants du soja.

Des aliments à base de soja tel que de l’édamame, du tofu, du lait de soja, du tempeh, des « steak végétal », etc.).  Céréales 

Des céréales.

De l’avoine et du son d’avoine. Mais aussi de l’orge et des graines de lin.  Avocat 

De l’avocat et de l’huile d’olive.

  Saumon 

Des produits de la mer.

Notamment divers poissons et des produits de la mer (mais au naturel).  Sport 

Ma touche personnelle

Pour améliorer, vos résultats je vous suggère de pratiquer chaque jour une activité physique d’endurance (marche rapide, vélo, jogging, natation), à raison de 45 à 60 minutes.  Attention !

Attention !

Évitez les activités physiques intensives ou alors au maximum tous les deux ou trois jours afin de ne pas épuiser votre organisme et de le laisser récupérer. 😉 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 Ma bible des aliments qui soignent  J’espère que vous avez apprécié la découverte des qualités et des propriétés de cet aliment. Et je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouveaux aliments santé.  Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant A très bientôt,Thierry KlethiLa santé en mangeant MES PRODUITS AMAZONPour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut